La Wakhan valley, de la piste aussi belle que le paysage

A Khorog, je vais rencontré deux motards suisses avec qui je continuerai un petit bout de chemin et principalement la piste qui borde la frontière de l’Afghanistan avec un magnifique et difficile col sur la fin. Une vrai partie de plaisir, des paysages à couper le soufle, des pistes parfaites, sableuses parfois mais c’est bon pour apprendre. J’aurai plus de facilité avec ma petite transalp plus légère. Sur la route j’ai croisé mes autres amis suisses rencontré sur le bateau, une bien belle surprise. Après une aprem et une nuit à la guest house nous repartons pour Mugrab, soit 150km de piste et 100km de tarmac bosselé. Une journée un peu trop longue mais forte en émotion !

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*

Ecrit durant