Double ruptures avant la cascade finale !

Pas facile de vendre une moto après sept mois de vadrouille. Ce n’est pas la première fois mais quand même. En prime trouver un acheteur a été vraiment vraiment difficile. Au début ils marchandaient comme si j’étais un bleu… Ils voulaient tout, tout de suite pour rien et avec tous les papiers de prêts. Ah ces fichus personnes des “pays développés”. HorizonUnlimited est un super site. J’y avais perdu beaucoup de temps à chercher une moto pour ce voyage mais de notre bureau en France on a pas les bonnes perspectives.

Cette fois ci c’est vraiment pas le pied

On s’amusait comme des fous sur nos premiers chemins en Patagonie. Ici, il y a de plus en plus d’espace verts, de magnifiques lacs. On sent aussi que ce voyage n’a pas fini de nous surprendre. Pour corser un peu les choses on décide alors de passer par un petit chemin et voir l’Argentine. La route des sept lacs, sur la très connue “ruta 40”. Clément lui en a déjà fait un petit bout mais pas moi. 

Une expérience unique !

Je n’ai jamais vraiment admiré le Dakar, mais j’y ai toujours jeté un oeil curieux. C’est donc avec beaucoup de curiosité puis d’excitation que j’ai été le voir en vrai. Ben oui il passait juste à coté de la où j’étais. Direction San Salvador de Juyjuy la veille.