Que se passe-t-il depuis presqu’un an ?


Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Je ne sais pas trop par où commencer, mais j’ai envie d’écrire. Je suis rentré depuis presque un an et les choses se sont passées super vite. Je ne vous cache pas que ça n’a pas été facile tous les jours et qu’encore aujourd’hui j’ai des doutes ! Mais j’ai appris à vivre avec, ils se résoudront peut-être avec le temps.

Je ne vous donne pas beaucoup de nouvelles contrairement à vous. Vous avez été super nombreux à m’écrire, me demander des conseils, me montrer beaucoup de bienveillance et m’aider aussi. Je vous remercie, c’est toujours un plaisir de transmettre toutes ces expériences. D’ailleurs, j’ai commencé à partager mes aventures grâce à vous, grâce à tous ceux qui ont simplement répondu à mes questions de rêveurs, d’aventurier en devenir il y a quelques années. C’est eux qui m’ont poussé à vous raconter mes aventures !

Aujourd’hui, les choses ont un peu changé. J’ai retrouvé un travail, toujours dans la communication et le web, mais différent d’avant. J’occupe maintenant le poste de chef de projet digital, celui-là même que je n’aurai jamais voulu il y a 4 ans. J’avais besoin de plus de relationnel dans mon travail et je ne me suis pas trompé. Un vrai plaisir ce taf, si on oubli le stress qu’il peut générer certaines semaines. En résumé j’ai la belle vie. Des voyages de temps en temps et un travail quand je reviens !

Même mon médecin me dit que je suis en pleine forme, que tous mes organes fonctionnent biens (les vitaux hein). Il faut croire que Cigalou avait raison en me disant que j’étais un malade imaginaire ! En vrai c’est pas tout à fait faux, mais rappelez-vous, j’ai quand même perdu 15 kilos après 20 jours au lit dans cette charmante capitale à 10 000 km d’ici. J’ai attrapé ce que ce charmant médecin appelle un dérèglement digestif, foutu lait de jument fermenté. En gros tout va bien mais de temps en temps je suis HS. Je dois éviter de manger des trucs difficile à digérer. Et comme mon ventre est synchronisé avec mon cerveau, ben je déprime quand je digère mal et je digère mal quand je stress. Certains mettent trois semaines à se remettre, moi ça fait trois ans. J’ai bien cherché les problèmes en partant pour l’Amérique du Sud. Mais la vie vaut le coup d’être vécue. Et malgré ces indigestions chroniques (environ tous les 15 jours pendant tout le voyage) j’ai bien profité de l’aventure. J’ai aussi appris à ménager ma monture, à connaître mes limites. Cette partie là du voyage je ne l’ai pas toujours partagé.

Ces quatre jours, complètement vidé, en pleine Amazonie bolivienne, dans un village qui s’appelait Sapecho, je n’en ai parlé que très peu. Mais c’est un peu toutes ces choses qui m’ont fait revenir, qui aujourd’hui me pousse à prendre soin de ma santé, physique comme psychologique.

Le contraste est élevé entre cette instant d’aventure et ma vie d’aujourd’hui. Je vais bientôt récupérer les clés de mon appartement. Chercher des locataires motiver à vivre en colocation avec moi ! D’autres trentenaires, voyageurs si possibles, motards peut-être. Me voilà donc avec un crédit sur la tête, et quelques années pour me remettre de mes émotions, construire un chez-moi, me refaire une santé (dans tous les sens du terme) et peut-être faire une rencontre qui changera toute la suite de l’histoire !

Je suis toujours parti pour découvrir, jamais pour fuir. J’aimerais continuer à voyager et je le ferai. Mais aujourd’hui je fais une petite pause. En attendant, profitez bien, partez voyager, et si de balades en balades vous vous posez des questions sur votre prochaine grande aventure n’hésitez surtout pas à poser des questions autour de vous, ici ! La vie est belle !

  One answer to “ Que se passe-t-il depuis presqu’un an ? ”

  1. Ferreol

    ça fait du bien de te lire.
    Je suis sur que tu continueras à voyager et que cette parenthèse te permettra de les vivre encore plus intensément. Pour les partager avec nous.

  2. Erick

    Hello je viens de parcourir ta dernière prose qui se place entre nostalgie et bien être Alors n’hésite pas savoure chaque moment généré par tes choix Quoi qu’il en soit le plus important c’est de faire les choix au bon moment c’est pas simple de choisir la sédentarité du chef de projet mais c’est tellement bon d’ouvrir sa porte de maison!!! J’arrête là pour te dire que je retrouve Leo à Cayenne le 7 septembre avec une 750nc et pour moi la transalp m’attends depuis qq jours chez le transitaire Amitiés Erick

And you, what to you think ?

*
*