Des paysages qui changent tous les jours


De la piste et que de la piste pendant une dizaine de jour, du sable, des cailloux, de la boue (que je deteste tout particulièrement, mes pneus sont peut-être pas les mieux pour la bouillasse), des rivières, du soleil, de la pluie et même des orages pour finir en beauté. La Mongolie est un bien vaste pays, les paysages changent régulièrement. Peu de rencontre, je voyage toujours avec les Italiens que j’ai quitté hier à Tsetserleg car j’étais encore bien malade. Deuxième indigestion du périple, surement accentué par le froid de ces derniers jours, la pluie, et les bottes trempés à cause de quelques pitreries dont vous verrez des images plus tard.

On a rencontré beaucoup, beaucoup d’animaux, venant se ressourcer prêt des lacs, il faut parfois être vigileant à la sortie d’un beau virage mais c’est toujours un plaisir de les voir. Il est difficile de trop s’approcher car ils sont bien sauvage ceux là, ils ont pas trop l’habitude de notre présence.

Les couchées et les levées de soleil sont magnifique, on établit souvent notre campement dans un lieu un peu isolé mais non loin de la piste, à l’abris du vent et du levée du soleil. Je vous invites à écouter plus de commentaires à chaud sur cette vidéo réalisé avec les moyens du bord pour vous !

 

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*

1 × 1 =