Traversée éclair du Kazakhstan, des gens tellement généreux !

Le but était de traverser rapidement le Kazakhstan pour éviter d’avoir à faire un papier administratif pour la moto. 5 jours au programme et je passerai la frontière après 4. J’ai donc très peu de photo même si les paysages était parfois intéressant. Le pays est très très grand et largement désertique (donc chaud, tres chaud). El les habitants le sont aussi, très hospitalier et simplement généreux.

Lire la suite →


La Wakhan valley, de la piste aussi belle que le paysage

A Khorog, je vais rencontré deux motards suisses avec qui je continuerai un petit bout de chemin et principalement la piste qui borde la frontière de l’Afghanistan avec un magnifique et difficile col sur la fin. Une vrai partie de plaisir, des paysages à couper le soufle, des pistes parfaites, sableuses parfois mais c’est bon pour apprendre. J’aurai plus de facilité avec ma petite transalp plus légère. Sur la route j’ai croisé mes autres amis suisses rencontré sur le bateau, une bien belle surprise. Après une aprem et une nuit à la guest house nous repartons pour Mugrab, soit 150km de piste et 100km de tarmac bosselé. Une journée un peu trop longue mais forte en émotion !


Apprentissage du tout-terrain

Tout est dans le titre !
J’ai posé les pneus mixtes Golden Tire 201 à Dushanbe et me voilà sur le passage du Nord pour atteindre Kalaikhum deux jours, quatre chutes, une averse et un orage plus tard. C’est ma première expérience en vrai tout-terrain et je n’ai pas choisi la plus facile des étapes de la Pamir Highway. La dernière chute donne une idée de mon état de fatigue après 5-6h de ride pour faire 100km. Une belle expérience et au final la plus difficile pour le moment.


Deuxième jour dans la région du Pamir

Me voilà finalement dans la région du Pamir, un col à 3500m à passer, route peu empreintée je vais me taper de la boue, de la pluie, un orage, du gravier, des cailloux, des ruisseaux et même un gros ruisseau sur la route. Au total après 4h-5h pour faire 100km de piste et quelques chutes j’arrive enfin à Kalaikhum où je suis accueilli pas une bande d’hôtelier cherchant à me loger.

Lire la suite →