En route pour la carratera australe 

Il nous a fallu du temps avant de repartir mais on a fini par la recevoir cette suspension ! On a profité d’un rayon de soleil pour aller faire un tour au parc Tores del Paine après une pause lessive à la ville d’avant. Ça sentait un peu trop le mouton après trois semaines. Lire la suite →


Quelques semaines à travailler dans une ferme 

Deux jours avant d’arriver à Punta arenas on s’était installé dans un champ. Enfin on avait juste posé les motos. L’agriculteur était venu nous voir pour nous proposer un meilleur endroit dans son champ si jamais le vent se lève.
Il avait du travail à finir et c’est naturellement qu’on est allé l’aider. Il a accepté avec plaisir. Après ça on s’est dit qu’on répéterait bien ça sur une plus grande distance.  Lire la suite →


Cette fois ci c’est vraiment pas le pied

On s’amusait comme des fous sur nos premiers chemins en Patagonie. Ici, il y a de plus en plus d’espace verts, de magnifiques lacs. On sent aussi que ce voyage n’a pas fini de nous surprendre. Pour corser un peu les choses on décide alors de passer par un petit chemin et voir l’Argentine. La route des sept lacs, sur la très connue « ruta 40 ». Clément lui en a déjà fait un petit bout mais pas moi.  Lire la suite →


Retour sur le Blackview BV6000, un téléphone pour baroudeur !

Il était tranquillement perché sur mon porte téléphone, en mode GPS quand en plein milieu d’une quatre voies je vois un truc tomber de la moto. C’était lui. On est à Viña del Mar. Dans le trafic urbain. Je m’arrête aussitôt sur la voie de droite. Personne dernière moi, je cours. Il est toujours là, je le récupère. Les voitures me klaxonnent. Je reviens. Je monte sur la moto. Il marche encore. J’y crois pas, j’étais à 70 km/h, l’écran, était déjà cassé mais il fonctionne toujours aussi bien.  Je reprends doucement ma respiration. Mais quelle téléphone faut-il pour résister à un tel crash ?

Lire la suite →


Retrouvailles

Mon ancien coéquipier belge en KLR est descendu par l’Argentine, moi par la côte chilienne mais je suis allé tellement vite à travers le désert qu’on a décidé de se retrouver à La Serena quelques centaines de kilomètres avant Santiago où il terminera son voyage. Lire la suite →