Cappadoce (entre deux orages) et Georgie


Après une semaine un peu merd… Je me dirige donc vers le Cappadoce, je manque de temps mais le bien-être et le plaisir du rider est prioritaire. J’arrive à Nevsehir sous la flotte, après avoir traversé un orage de grêle, je commence à regretter mon envie de paysage magnifique.

Le lendemain matin soleil, et orage qui gronde, je mets du temps à me lever, je suis en pleine réflexion et c’est parfois dur de repartir après une longue pause. Je réfléchis à revenir sur mes pas et profiter de l’Europe. La Mongolie me semble tellement inaccessible et mes erreurs me conduisent à n’avoir qu’un choix pour traverser la mer caspienne.

La journée va être assez décisive, après un skype interrompu par une coupure internet je prends la route et avance aux grés du vent et des paysages. Je vais prendre mon pied dans toute la région de la  Cappadoce, sur les chemins, en haut du château et partout où je peux me permettre d’aller avec mon chargement. J’ai rencontré une baroudeuse de Nouvelle-Zélande sur la route. Elle a ravivée ma motivation, c’est dingue comme les gens heureux trouvent les mots et comme des petits évènements vous redonne des forces.

Tout n’est pas si facile dans un voyage, j’ai beau avoir énormément de motivation il y a des jours (surtout ceux où on doit faire face à l’administration, aux ambassades, etc) difficiles. J’ai la chance d’être français pour cela, ça aide beaucoup mais parfois il faut juste attendre. Je suis actuellement en Géorgie dans l’attente d’un visa de transit de 5 jours pour l’Azerbaïdjan car il y a les jeux européens dans trois jours, à Baku. Je vous dis pas la galère que je vais avoir pour trouver un endroit où dormir et j’espère vraiment que le bateau ne sera pas trop difficile à trouver. Mon sang froid est à rude épreuve mais je sais qu’au bout du compte je vais y trouver de la joie et aussi de l’expérience pour mes prochains voyages.

Je verrai bien la suite du voyage, j’espère retrouver ma route initiale mais plus je perds de temps plus les visas vont me faire défaut. A bientôt, les géorgiens sont vraiment sympa !

  One answer to “ Cappadoce (entre deux orages) et Georgie ”

  1. Aplesro

    C’est magnifique ce que tu fais ! Penses a tous les internautes qui te lisent 🙂 ça te motivera encore plus !
    Bon courage a toi !

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*