En route pour la carratera australe 


 

Il nous a fallu du temps avant de repartir mais on a fini par la recevoir cette suspension ! On a profité d’un rayon de soleil pour aller faire un tour au parc Tores del Paine après une pause lessive à la ville d’avant. Ça sentait un peu trop le mouton après trois semaines.

Après à peine 50km on trouve un lieu de bivouac parfait prêt d’une cascade. Il est 13h, c’est le plus tôt qu’on est fait… L’eau y est vraiment bien fraîche. J’en profite pour monter sur la colline et admirer la vue.

On a passé l’une des nuits les plus froides du voyage. Quelle idée de poser la tente aussi prêt de l’eau à cette latitude ! Heureusement au matin le soleil sort rapidement et on fait les derniers kilomètres jusqu’au parc. C’est beau, la piste est bien roulante, la pampa se verdie pour laisser place à de beaux lacs.

On profitera de la journée pour faire le tour du parc sans quitter la moto plus d’une heure. La motivation pour les treks nous a un peu quitté et le parc, quoi que magnifique, n’est pas aussi désert que l’île où on vient de passer trois semaines. On fait  nos feignasses avec pour prétexte d’aller chercher un peu de chaleur au nord.

A la frontière on rencontre un néo-zélandais sur une belle xr. On l’invite à nous rejoindre au bivouac un peu plus loin sur la route. La nuit sera un peu plus chaude. Ensuite direction la route 40 jusqu’à bajo caracoles où on tournera vers l’ouest et les petits chemins de montagne !

La piste qui mène au Chili est sublime. De la pampa aux lagunes en passant par les montagnes du Texas (enfin ce qu’on en imagine). Le temps est parfait. De l’autre côté de la montagne c’est un peu pluvieux. Mais on y est enfin, sur cette très célèbre carratera australe !

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*