Cette fois ci c’est vraiment pas le pied


On s’amusait comme des fous sur nos premiers chemins en Patagonie. Ici, il y a de plus en plus d’espace verts, de magnifiques lacs. On sent aussi que ce voyage n’a pas fini de nous surprendre. Pour corser un peu les choses on décide alors de passer par un petit chemin et voir l’Argentine. La route des sept lacs, sur la très connue « ruta 40 ». Clément lui en a déjà fait un petit bout mais pas moi. 

D’ailleurs ce n »est toujours pas le cas. Clément ayant décidé de re-péter cadre et suspension quelques kilomètres avant. La soudure a l’arc en plein milieu de l’Amazonie a fini par lâcher. On se doutait bien que ça allait arriver mais l’espoir fait vivre !

N’empêche que la note est de plus en plus salée pour lui. Je me répète mais n’installez surtout pas une béquille centrale si vous aimez les chemins. Encore plus si vous avez une moto avec une garde au sol un peu limite.

Depuis 5 jours maintenant on travaille comme des acharnés. Cette fois on a tout enlevé pour que la partie à souder soit accessible. Moteur, roue arrière, suspension. Partez en voyage si vous voulez apprendre la mécanique ! Je ne pensais pas en découvrir autant même si là ça commence à me fatiguer.

J’ai même compté, sur l’ensemble du voyage j’ai du passé environ 20 jours à mecaniquer… Sur la mienne et sur celle des copains. C’est toujours un plaisir mais j’ai hâte de reprendre la route sincèrement. En plus on est vraiment au tout début de la Patagonie. Et les paysages sont déjà fort sublimes.

M’enfin c’est les aléas du voyage… Parfois il faut apprendre à être plus que patient !

A bientôt

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*