Au beau milieu du salar pour le nouvelle an !


Impossible de manquer cet incontournable salar d’Uyuni. Qui plus est à moto. On sent tout de suite l’esprit de liberté. Le 31, les orages parsemaient tout le tour du salar. A la ville d’Uyuni on n’a longtemps hésité à partir. Normalement on sera six à se retrouver là-bas pour un barbecue festif sous les étoiles.

Puis évidemment comme tout bon plan il a pas vraiment fonctionné comme on s’y attendait ! On arrivera assez tard sur l’isla del pescado. Wout y a campé trois semaines auparavant ça facilite les choses. Car pour se repérer dans le salar c’est assez difficile. Il y a énormément d’îles qui semblent flotter au dessus de la surface de sel. Nous suivons donc le chemin de l’île centrale, histoire de faire un peu notre show ! Ensuite tout droit direction l’île. Enfin tout droit, faut quand même faire attention. A certains endroit la croûte de sel se transforme en pavés bancals. Bref une fois arrivé il faut gérer la logistique. Il risque fort de pleuvoir donc nous installons une première bâche. Après avoir dit bonjour aux français en camping-car de l’autre coté de la rive bien entendu ! Ensuite ramassage de bois pour le barbecue. Je vous laisse imaginer un paysage désertique et une petite île avec juste quelques cactus et des tous petits buissons. Nous sommes toujours que tous les deux, Wout et moi ! Quentin et sa sœur devraient arriver en bus et nous n’avons aucune nouvelle de Clément et Morgan pour le moment. Le bus finit par apparaître et le temps d’installer les tentes la pluie commence à faire son apparition ! Pas de coucher de soleil sublime et pas de ciel étoilé non plus pour ce 31 décembre…

La pluie se transforme en orage, puis en tempête. Le feu suffoque et nous on commence à se demander pourquoi on est venu se perdre ici. Du coup l’apéro continue assez longtemps, jusqu’à 22h où la pluie finit par nous laisser tranquille. Le vent lui nous quittera une heure plus tard. Au menu, petits légumes sauce curry accompagnés de riz, de pomme de terre et de côtes de porc (enfin coupées à la bolivienne). Tout ça en sirotant un bon vin rouge fruité bolivien ! A minuit tout le monde tourne de l’oeil.

Réveil à 5h du mat pour admirer le premier lever de soleil de l’année ! J’arrive pas à réveiller les autres du coup je profite d’être au calme pour prendre quelques photos. Contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas le soleil qui est beau mais la lumière qui éclaire progressivement les alentours. Bref, j’ai encore les yeux un peu collants quand Wout se lève et décide d’allumer les feux d’artifices. La lumière commence à être un peu forte pour voir quelque chose !

Bref on profitera pas mal de la matinée avant de rentrer sur Uyuni pour laver les motos et dormir.

  One answer to “ Au beau milieu du salar pour le nouvelle an ! ”

  1. Thierry

    Salut l’aventurier
    Merci de nous faire partager cette aventure , tes images et tes videos sont juste sublimes , j’ai découvert tes roadtrips grace à Sigalou et la page FB VDM,
    Je suis soufflé devant tant de paysages tous aussi magiques les uns que les autres et c’est un regal de lire tes récits
    Bonne route à toi
    Thierry

    • nuagegraphik

      Super, merci beaucoup. C’est un plaisir partagé !

Et vous vous en pensez quoi ?

*
*